5 déc. 2013

Les outils pour produire des ressources numériques

Parce que je m’intéresse avec mon fils à construire son EAP, je m'interesse aux outils que peuvent utiliser ses profs

Provoqués par l'arrivée des appareils mobiles, cahiers électroniques et ENT divers ..., les professeurs doivent produire des ressources numériques

Ce qui est créé doit être accessible (questions à se poser pour choisir) :
  • en différents formats (papier, pdf, en ligne)
  • sur différents supports (pc, tablettes, en ligne)
  • et différents systèmes d'exploitation
  • et connecté / non connecté

J'ai donc un peu regarder ces outils - et je partage avec vous mes remarques  :
  • SIGIL : libre, gratuit, qui se télécharge, multiplate-forme, produit des livres au format epub (super sur les ipad), signes mathématiques (super pour les maths), textes, images mais ni video ni son

  • iBooks Author, gratuit, développé par Apple sur App Store) pour créer des livres numériques à destination de ses tablettes iPad, possibilité d'importer en un glisser-déposer le contenu d'un fichier Winword, Pages ou d'une présentation, ainsi que des photos, vidéos, diagrammes interactifs, objets 3D et autres fonctionnalités donnant vie au contenu de ces livres. (très détaillé ou petit mode d'emploi) mais que sur un mac et lecture que sur ipad

  • Course manager pour les ipad depuis un navigateur web : pour y accéder et savoir comment l'utiliser avec plans de cours, documents de référence, exercices, contenus vidéo et audio, éléments interactifs comme du contenu et des liens issus d'Internet, de l'iBookstore, de l'App Store et de l'iTunes Store, ainsi que le contenu du catalogue iTunes U (audio et vidéo provenant de musées, d'universités, d'institutions culturelles, etc.)

  • Les 2 suivants snt sur le principe de la chaîne éditoriale : une saisie = plusieurs publication (papier, web, mobiles)
    1. OPALE est une chaîne éditoriale gratuite permettant la production de documents sous divers supports : imprimables (ODT pour Open Office et PDF), web (HTML), web SCORM (pour les plateformes de formation LMS, diaporama (HTML), et accepte texte, video, quizz, ... sur Windows, Mac et Linux Pour lire sur les tablettes Ipad et Android avec Scenari Reader gratuit
    2. WebMedia est une chaîne éditoriale qui elle permet d'enrichir des contenus audio et vidéo

  • LearningApps, gratuit et avec un navigateur web, pour construire des animations pédagogiques interactives a base de modules réutilisables (apps) et ils peuvent s'intégrer dans les outils précédents, mais il faut etre connecté pour fabriquer et utiliser les exercices

  • Lelivrescolaire propose en ligne des manuels élaborés par des enseignants et modifiables/enrichissables en ligne, enligne et pdf téléchargeables gratuits mais payant sur tablette

Et ces outils peuvent tout a fait être utiliser pour former et informer hors de l'école, NON ???

28 nov. 2013

Les 100 outils les plus utilisés en formation

Encore un article intéressant ... pour trouver des outils !!!

Il s'agit d'un classement issu d'un sondage annuel - depuis 2007 - auprès de 500 professionnels (de la formation) dans 48 pays différents.

Ces outils ne sont pas tous listés - dieu merci ! - mais :
  • classés par catégorie 
  • ne reprenant que les 2 à  5 premiers et évoquant simplement quelques autres
Ceci dit rien ne vous empeche d'aller parcourir la liste exhaustive des 100 outils

Dans le programme de la semaine S8 – Se former tout au long de la vie

Dans ce programme, j'ai réalisé le défi

Défi

Spécial auto-efficacité
C'est à dire tester mon auto-efficacité à apprendre en contexte numérique grâce au test de 10 questions.

Parmi les

Ressources

Je suis allée à la découverte de la carte heuristique "Orchestrer sa formation continue à l’aide du web" qui évoque la manière dont on peut utiliser certains outils pour apprendre tout au long de la vie.
Elle est plutôt intéressante mais elle date ainsi que tous les posts de ce blog qui s'est arrété en 2008 ! Certains outils ayant par exemple disparu.

Je suis allée à la découverte du blog de Mathilde Bourdat sur la formation professionnelle et continue et j'ai notamment parcouru l'article sur Les 7 compétences clés du travail de demain - comme une continuité à l'intervention de Marc Nagels - :
  1. savoir collaborer et coopérer à distance avec des qualités relationnelles, la maîtrise des outils de collaboration à distance et la maîtrise de plusieurs langues
  2. avoir des compétences pour communiquer au travers du numérique et pas seulement maîtriser les outils : trouver et analyser les informations, produire du contenu avec de la valeur ajoutée,diffuser
  3. être capable de s'adapter en continu, ce qui induira d'être ouvert aux idées nouvelles, d'accepter l'incertitude et d'avoir des connaissances dans plusieurs disciplines
  4. posséder créativité et sens de l’innovation, et nous retrouvons l'ouverture aux idées - et expériences - nouvelles ainsi que la maîtrise des outils - favorisant la créativité - ce qui introduit l'idée de temps nécessaire à y consacrer
  5. avoir l'esprit d'entreprendre, ce qui necessite de la motivation - j'aime l'idée de "passion" qu'évoque l'article - mais aussi d'accepter de prendre des risques et de la capacité à gérer ses projets vers des objectifs
  6. savoir s’organiser efficacement en matière de temps - des priorités - et d'environnement de travail, y compris en étant capable d’automatiser les tâches routinières
  7. apprendre à apprendre et ce en continu - elle évoque la nécessité de "dédier au moins 20% de son temps" pour être en adéquation avec le marché du travail. Je retrouve les termes d’auto-formation et de stratégie d’apprentissage évoqués dans le webinaire 8
J'en ai profité pour répondre 2 fois au questionnaire qui est à la fin de son post "MOOC, y es-tu ?", pas suite à bégaiement ;-) mais parce que j'ai participé à 2 moocs différents et qui apportaient des reponses différentes : GdP et #ITyPA

Ce qui m'a permis de suivre un peu les

Pistes d’activités

notamment en faisant le point sur mes apprentissages sur cette dernière année - soit la participation à 2 Moocs -

  • dans le cadre d’un dispositif informel de formation
  • avec des circonstances plutôt favorables pour apprendre puis correspondant au cadre de mon travail
  • en considérant que l’utilisation de" machines pour stocker des informations et apprendre" étaient plutôt positives- facilité d'apprentissage et d'usage - mais avec une contrainte importante de réorganisation commune puisqu'il s'agit de stockage et de production collaboratifs
  • avec un choix librement ... concerté - présentation de divers outils outils que j'avais choisis et choix parmi ceux ci par les autres participants du groupe
  • et satisfaction quant à ma capacité à persister, voire mon entêtement parfois,  puisque l'évolution en cours atteindra l'objectif choisi : une capitalisation de savoirs en entreprise que se sont appropriée les participants

Webinaire du 28 Novembre sur Apprendre tout au long de la vie

Storify se révèle un outil fort pratique et je n'ai pas hésiter à l'utiliser ce soir encore pour le Webinaire
(et il rejoint mes outils)

Des rencontres sur le web ...

Pas de pensée déviante ;-)

Juste en passant pour évoquer des personnes rencontrées sur le web mais si vivantes que je pourrai les croiser dans un café, et alors quel plaisir d'échanger

Celui dont je veux parler aujourd'hui c'est Eric

Rencontré sur le Mooc Gdp, retrouvé sur ITyPA, croisé aux hasards de mes lectures sur le net ...

J'aime son humour et la tête sur son logo, alors voici un petit mot me permettant de penser que mon partage sur ce blog ne tombe pas dans le vide

27 nov. 2013

Le Webinaire du 14 novembre : Les communautés d'apprentissage

Découverte a contre courant de la chronologie d'ITyPA : je sais je suis a la ramasse
Mais incontournable car si intéressante : merci ! je déculpabilise

Il est ici :


et très détaillé dans cet article ou façon Prezi

Pour ma part, et pour moi mais aussi pour vous, voila ce que j'en retiens
  • 3 méthodes qui sont arrivées chronologiquement dans l'intelligence collective
    1. la planification qui était un choix AVANT pour éviter les pertes, puis face aux imprévisibles
    2. le choix PENDANT
    3. et finalement le choix APRES qui a été permis par l'ABONDANCE des possibilités, des opportunités
      Ce choix A POSTERIORI n'est pas toujours possible mais très performant
    Et pour illustrer cette évolution le shema de JM Cornu


  • le taux différent de participation que chacun peut avoir en fonction des communautés
    et le constat permanent des pourcentages
    Et encore merci d'avoir mon utilité d'OBSERVATRICE
  • 3 "causes" à la participation et à sa richesse
    1. la convergence : la participation naturelle due à l'abondance, le partage provoqué par la vision à long terme comme une communauté d'apprentissage en prolongation d'ITyPA et grace à la reconnaissance par l'estime, et pour éviter le coté "mouton", l'apport
    2. de la divergence
    3. de l'opposition
    avec a nouveau un schéma très clair
  • L'implication - qui doit venir de soi - en donnant des motivation et en évacuant des freins,
    le seuil de passage à l'acte est franchi si simplicité et réactivité sont au rendez vous
  • des définitions par rapport au groupe : il se détermine par son objectif et ses rapports aux "autres", donc
    1. une communauté donnerait un ensemble de personne vu comme 1 être collectif fonctionnant par entraides
    2. un groupe de travail produit pour l'extérieur
    3. un réseau est un groupe mettant des personnes en contact
    ce qui n’empêche pas une communauté de produire pour l'extérieur et de mettre en contact des personnes
  • comment objectiver : ce qui se fait par une itération entre
    1. synthèse, cartographie de ce qui se fait - carte ou liste à points -
    2. contribution, que l'on peut pousser par la question "qu'elles sont les idées qui manquent sur cette synthèse ?" ; et surtout ne pas choisir ou seulement à postériori pour ne pas freiner la contribution
    Est proposé un document fort intéressant en 2 parties sur "Comment produire un document à plusieurs centaines de personnes" (1ère partie et 2ème partie) reprenant des idées du webinaire

La longueur de ce billet n'est elle pas dicter par la richesse du discours de Mr Cornu ?

9 outils sur Twitter

9 outils et on tombe dans l'infobésité ! C'est trop pour gérer correctement.

Personnellement j'utilise

  1. Topsy qui est un bon moteur de recherche sur Twitter

  2. Hootsuite, excellent pour suivre et poster sur plusieurs réseaux à la fois, et en particulier avec Hootlet (add-on)

  3. Social Mention pour des alertes sur les commentaires (= mentions) autour de mon nom mais aussi sur ma société dans les médias sociaux.

Cependant je vous conseille d'aller voir cet article pour faire votre propre sélection

24 nov. 2013

S'occuper des badges 2eme

Souvenez vous : je voulais voir comment fonctionnaient les badges et cette inscription devenait chaotique
17  h  33 aujourd'hui dimanche 24 Novembre : ma demande d’adhésion au groupe vient d'être acceptée
Donc suite des évènements :
et en passant il était temps car je lis "Les inscriptions sont possibles jusqu’au 25 novembre"
  • "Une fois votre adhésion acceptée, rendez-vous dans la partie « Documents » du groupe et téléchargez le tutoriel pour vous inscrire" : c'est parti !

  • j'y trouve effectivement la "Procédure pour s\'inscrire aux badges et à l\'espace d\'évaluation (47.3k)  " qui me dit 'aller sur http://formations.telecom-bretagne.eu/mooc/login/signup.php

  • création de mon compte OK

  • validation de lien dans le mail OK

  • le message vous indique “Votre enregistrement a été confirmé” OK

  • direction dans la colonne de gauche > “Accueil” > “Itypa2”

  • dans la case clé d'inscription je mets ITyPA2bi13 pour le badge “Bien informé”
    et j'arrive sur cette fenêtre

  • je clique sur Bien informé et j'arrive sur cette fenêtre

  • et la 1ere fenêtre s'est étoffée
Me voila à même de faire les quizz ;-)



22 nov. 2013

Une map rigolote pour reflechir à son EAP

Je ne résiste pas à l'humour des petits dessins de @didac2b et quand en plus c'est pour dessiner sa carte EAP


mais allez donc visiter son site tout plein de dessins et pas seulement ;_)

Faire du HTML sans le savoir

Non mais oh je sais ce que je fais quand même

Plus sérieusement, et pour répondre à certains mails, les couleurs, les grosses lettres ... que vous voyez maintenant dans mes posts, ce n'est pas que je suis devenue un grand connaisseur du html, css et autres balises
Mais que je fais par copier-coller en me servant de ceci

Le résultat

Voici du texte dont

la couleur,

les attributs

et la taille

dépendent du style

appliqué au conteneur

générique span


Le code HTML correspondant


Exemple d'utilisation


Je veux écrire j'aime ITyPA en grand

  • je prends ce qui concerne la taille et je colle
ce qui donne taille
  • puis je remplace le mot taille par mon texte
ce qui donne j'aime ITyPA

je jongle avec ça et ça me suffit